Ça y est, je me suis décidé : j’ai entamé une cure de sébum. Mon défi sera de passer un mois sans me laver les cheveux ; ni shampoing, ni poudres… Quelle est donc cette étrange pratique ? En quoi consiste cette cure ? Je vais tout vous expliquer !

Quelle est le but de la cure de sébum ?

Mon objectif en entamant cette cure, est d’espacer mes shampoings. J’aimerais passer d’un lavage tous les trois ou quatre jours, à un lavage par semaine, si ce n’est moins. Pour l’instant, cela fait un peu plus d’une semaine que mes cheveux n’ont touché qu’à de l’eau et rien d’autre !

  • Profiter du soin merveilleux qu’est notre sébum naturel…
  • Protéger les cheveux, les enduire d’un film protecteur jusqu’à la pointe.
  • Espacer les lavages.
  • Prévenir de la déshydratation.
  • Retrouver volume et ondulations.
  • Faire une “pause” de soins conventionnels, s’éloigner de la cosmétique, de la chimie…





La cure de sébum : comment ça marche ?

Cure de sébumLe rôle du sébum est de protéger les cheveux des agressions. Or, avec les shampoings, on retire quasi-totalement le sébum de nos cheveux. Ce qui rend l’utilisation d’un après-shampoing nécessaire pour palier à cette agression… Même avec un shampoing doux !

Le sébum est une matière grasse, constituée de lipides (à plus de 90%) de triglycérides, et d’acides gras libres. C’est la matière la plus adaptée, et la plus apte à soigner et protéger nos cheveux. En laissant ainsi nos cheveux s’enduire de sébum, le cuir chevelu se régule – ne se sentant plus agressé par des shampoings successifs – et les cheveux sont sous un soin permanent. Ils ne se déshydratent pas et les écailles sont plus lissées.

Cure de sébum cheveux

La technique : le déroulement de la cure

Bien sûr, il ne s’agit pas de laisser ses cheveux sans rien faire pendant un mois ! Tout d’abord, il faut s’armer d’une bonne brosse. Préférablement une brosse en poils de sanglier (ou même deux).

 Je me suis donc armée de ma brosse Sibel, mixée nylon et sanglier. J’aime beaucoup cette brosse, et pour l’instant elle fait très bien son travail. Chaque jour, je brosse mes cheveux le matin au lever, et le soir avant d’aller me coucher.

Je passe des coups de brosse énergiques, la tête en bas, puis plus doux pour répartir le sébum sur l’ensemble de mes cheveux. Je lave ma brosse après chaque utilisation, donc deux fois par jour. Il est essentiel de laver sa brosse, c’est le plus important !

Après le brossage je passe ma main dans mes cheveux pour les “soulever” et aérer le cuir chevelu. Les cheveux ne doivent pas rester plaqués au crâne. Une fois par semaine (pour l’instant, ou plus par la suite si ça s’avère nécessaire), je rince mes cheveux à l’eau chaude. Il ne s’agit pas de frotter les cheveux ou le cuir chevelu, juste de rincer abondamment, en passant un peigne fin. L’eau va éliminer les résidus, les poussières, les éventuels résidus (peaux mortes, etc…) et faire glisser le sébum jusqu’aux pointes.

Cheveux sébumMon dernier shampoing remontre au 10 octobre, cela fait donc une semaine que mes cheveux n’ont pas été lavés au shampoing. Pour l’instant, je suis très contente du résultat.

Mes racines commencent à être grasses mais à côté de ça, mes pointes sont très douces, j’ai beaucoup de volume, et mes cheveux se coiffent tout seuls.

Quand on passe les doigts sur les pointes, elles ont la même texture qu’en racine, aucune sécheresse, et aucun signe de déshydratation.

Cheveux gras : comment gérer le regard des autres ?

Je sais que beaucoup d’entre vous trouvent que les cheveux sentent rapidement mauvais quand il sont sales, mais personnellement je ne sens rien. A ce propos, certains disaient “mais, et l’odeur du sébum” ? Je pense que c’est propre à chacun et que mon alimentation joue beaucoup là dessus. En effet j’ai une alimentation crue et simple (sans aliments préparés, je mange les fruits et légumes tels qu’ils sont !) à… 99% maintenant, on va dire ! Sauf quand je ne suis pas chez moi évidemment. Et parmi les nombreux bienfaits de cette alimentation sur le corps, on peut rajouter celui-là… En tout cas je suis persuadée que c’est grâce à ça ! J’ai hâte de voir les résultats à la fin de la cure… J’espère que ce sera probant !

Chignon cheveux salesLorsque je dois sortir, j’attache tout simplement mes cheveux en chignon serré avec un donut. En les plaquant bien, ils sont brillants mais ne paraissent pas gras une fois coiffés, et en plus ils sont bien plaqués, le chignon est impeccable !

L’avantage du chignon donut est aussi qu’il permet de protéger les cheveux de la pollution en étant attachés. Sinon, je porte des foulards ou des headbands, ça aide !

Ma cure me donne des démangeaisons : que faire ?

Si vous vous laissez tenter par la cure de sébum, sachez que vous pourrez avoir quelques démangeaisons au début, le temps que votre cuir chevelu s’habitue. Pour les soulager, vous pouvez asperger votre cuir chevelu avec du vinaigre blanc à l’aide d’un spray. Pschitté sur les racines, c’est miraculeux !

La cure de sébum : quelle longueur de cheveux ?

C’est bien sûr pour toutes les longueurs de cheveux, même si je vous avoue que c’est plus simple sur les cheveux courts. La répartition du sébum de la racine vers les pointent est plus facile. Pour les cheveux longs, je pense qu’il vaudrait mieux allonger encore un peu la cure !


Cure sébum lavage

Cure de sébum : bilan après un mois sans lavage (ni shampoing, ni no-poo)

Depuis quelques jours j’attendais impatiemment le moment de vérité : à quoi ressemblent mes cheveux après un mois sans aucun lavage ! Trois rinçages rapides à l’eau chaude, puis plus rien jusqu’à la fin, voilà le seul traitement auquel mes cheveux ont eu droit durant cette cure. Quel est le résultat ? Je ne suis pas déçue !

Rincer cheveux à l'eauLa cure de sébum ce n’est pas du no-poo : on ne remplace pas le shampoing, on l’élimine totalement ! Normalement, les rinçages à l’eau sont proscrits aussi. Bon, là dessus, j’ai triché au début. Mais je recommencerai volontiers et sans les rinçages cette fois !

Premier jour : le lavage.

La première étape, en ce dernier jour de cure, a été de laver mes cheveux. Pour cela, j’ai utilisé un shampoing doux (le shampoing au miel  de chez Propolia). Pas d’après-shampoing pour ne pas fausser les résultats ni graisser mes cheveux.

Shampoing miel propolia

Grâce à ma technique de brossage pendant la cure, je n’ai eu ni pellicules ni démangeaisons, et ce pendant toute la durée de la cure. Je rince toujours ma brosse au vinaigre, et grâce à cela en plus de mon alimentation, pas d’odeur non plus. Si ça vous gratte quand même, vous pouvez même pschitter directement sur les racines !
Le premier jour, j’ai déjà eu un résultat assez impressionnant. Volume, texture, légèreté… Tout était “décuplé”, et mes cheveux en sont sortis vraiment très doux ! Mais ce n’est rien par rapport au résultat du 2ème jour.

 BILAN JUSTE APRES LAVAGE

  • Des petites repousses sur tout le tour de l’implantation
  • Gain de masse, de volume, nouveaux cheveux
  • Brillance… et douceur extrême (non, je n’extrapole pas) !
  • J’ai comme l’impression que mes cheveux ont poussé plus rapidement…

Cheveux après shampoing

Deuxième jour : le résultat de ma cure de sébum.

Le lendemain de ce shampoing, mes cheveux étaient comme après un henné naturel. Brillants, comme gainés, et ce jusqu’aux pointes. La matière n’a rien à voir avec ce que j’avais avant la cure. Ils sont toujours aussi doux que la veille, si ce n’est plus. La cure m’a permis d’avoir les cheveux qui brillent jusqu’aux pointes, ce qui est déjà un exploit… Maintenant, reste à savoir combien de temps mes cheveux mettront à re-graisser avant le prochain shampoing.
 
Cure de sébum cheveux résultatC’est là que je me suis rendue compte que cette cure a été réellement bénéfique ! Je retrouve mes cheveux comme après un henné, ou un soin gainant… Sans aucun artifice ni aucune chimie (le lissage brésilien et autres botox cracra n’ont qu’à bien se tenir !).

 

Mes pointes sont beaucoup plus douces et mes cheveux ne sont pas électriques. Je dois dire que moi-même, je ne m’attendais pas à un résultat aussi convaincant.
J’ai l’impression que mes cheveux ont poussé plus vite, ce qui ne serait pas étonnant avec les brossages bi-quotidiens la tête en bas et le soin permanent autour du cheveu, évitant les frottements sur l’oreiller et la casse…


 

Je recommencerai avec plaisir cette expérience, aussi souvent que possible. C’est un gain de temps et d’argent considérable, et l’impact sur l’environnement est réduit très fortement ! Plus je le ferais, plus je pourrais espacer mes shampoings… Voyons déjà si j’arrive à un shampoing tous les 6 jours !
Avez-vous déjà essayé de faire une cure de sébum ? Que pensez-vous de cette méthode ? Seriez-vous prêt à essayer ?

A propos de l'auteur

Ma Couleur de Cheveux

Ma Couleur de Cheveux

Bonjour à tous !

Je m'appelle Marie et j'écris régulièrement des articles sur mon site Ma Couleur de Cheveux pour vous donner des conseils et vous faire part de mes dernières trouvailles.

Au plaisir de lire vos commentaires ! xx

2 Comments

  • Bonjour,
    Je viens de lire ton article, j’ai fais une cure de sébum il y a 2 ou 3 semaine, je n’ia aps lavé mes cheveux pendant 3semaines entières, je les brossé le matin et le soir tete en bas comme toi et j’ai eu les mêmes résultats que toi, ils brillent, du volume et des cheveux qui repousse, sans parlé de la nutrition des pointes !! je suis tellement satisfaite de cette cure. Je me lave à présent les cheveux tous les 7 jours. Je recommande à toute les femme de le faire pour avoir une chevelure de rêve. En revanche il faut avoir plein d’idée coiffure et foulard afin de cacher l’effet luisant brillant du sébum à la racine.

    • Salut Tracy,

      Contente de te l’entendre dire ! Je dois dire que je trouve aussi cette cure assez fantastique 🙂

      Marie – Ma Couleur de Cheveux

Posez moi une question ou donnez votre avis !