Peignes et brosses : comment choisir ? Mes conseils : qualité, prix, matière !

Chaque type de peigne ou de brosse a son utilité. Le tout n’est pas d’avoir un seul bon peigne ou une seule brosse dans son attirail de coiffure, mais d’en avoir quelques uns et de les utiliser à bon escient ! Je vous donne dans cet article mes références pour les accessoires de coiffage, leur utilisation, et comment les choisir en fonction de votre nature de cheveux.

Le peigne en plastique

 

Tout le monde en a un. On sait que peigner des cheveux mouillés ou secs avec ce type de peigne n’est pas franchement recommandé, mais alors, à quoi sert-il ? Ce peigne, qu’il soit à dents larges ou plutôt fines, est à garder dans la douche. Pour l’application de l’après shampooing, c’est ce qu’il y a de mieux : le plastique ne craindra pas l’eau, ou les produits capillaires, contrairement aux autres matières ! Plus vos cheveux sont épais et bouclés, plus les dents de votre peigne en plastique doivent être larges. Utilisez idéalement un démêloir.

Le peigne en corne

Je vous en parlais précisément dans cet article, le peigne en corne est celui qui a la meilleure affinité avec la kératine de nos cheveux, puisqu’il en est constitué lui-même. Il sert à finir le coiffage, lisser les écailles et faire briller les cheveux après le démêlage pour terminer ce dernier. L’idéal est, si vos cheveux sont raides et fins, d’avoir un peigne en corne à dents très serrées, et à l’inverse, pour des cheveux épais et bouclés, un peigne à dents plutôt larges.

Le peigne en bois

 

Celui-ci peut remplacer la brosse en bois car ils ont la même fonction, démêler, ni plus ni moins. Le peigne en bois permet surtout de remplacer le peigne en corne lorsqu’on ne désire pas utiliser de matière animale, car il aura toujours une meilleure affinité avec les cheveux qu’un peigne en plastique.

La brosse en poils de sanglier

 

Si vous cheveux sont fins à moyens, de raides à très ondulés, cette brosse est faite pour vous. Répartir le sébum dans la chevelure, démêler, coiffer, masser le cuir chevelu.. C’est ma préférée car elle a vraiment une action sur la circulation sanguine du cuir chevelu. Après le brossage, le cuir chevelu est légèrement chaud et surtout, il est détendu. Les poils de sanglier sont constitués de kératine, ils ont donc, exactement comme le peigne en corne, une très bonne affinité avec nos cheveux, ce qui limite la casse et donc, les fourches.

La brosse en bois

 

Si vos cheveux sont moyens à coarses, très ondulés à très bouclés et plutôt épais, vous préfèrerez très certainement la brosse en bois à celle en poils de sanglier. Quelques gouttes d’huile végétale sur les picots, que vous appliquez aux doigts, si vos cheveux sont secs, aideront à limiter la casse et à protéger vos boucles. Vous pouvez vous servir de votre brosse comme d’un masseur de tête en effectuant des mouvements circulaires sur votre cuir chevelu pendant un quart d’heure. Sa fonction principale est de démêler, elle n’agit pas vraiment comme une brosse en poils de sanglier puisqu’elle ne répartit pas très bien le sébum sur les longueurs.

Récapitulons:
Cheveux fins, raides à ondulés : 
peigne en plastique à dents serrées + peigne en corne à dents serrées + brosse sanglier.
Cheveux bouclés, épais, beaucoup de masse :

peigne démêloir en plastique + peigne en bois ou corne à dents larges + brosse en bois

Quels peignes et brosses possédez-vous ?
       Lesquels préférez-vous ?

Peigne et brosse en bois : se coiffer tout en douceur.

Je vous parlais dans un précédent article de l’avantage d’utiliser un peigne en corne. Voyons ce qu’il en est du peigne et de la brosse en bois.

Brosse et peigne en bois : quels sont les avantages ?

                     La brosse en bois         

Elle sert davantage à démêler qu’à coiffer car les picots sont généralement très espacés. Elle convient très bien à des cheveux bouclés ou frisés car elle permet de démêler sans trop casser les boucles. Elle agit plus comme un peigne large que comme une brosse classique, en poils de sanglier par exemple, qui elle répartit le sébum sur la chevelure et a une action de coiffage et de finition, plus que de démêlage.
> Les picots de la brosse en bois sont également parfaits pour les massages du cuir chevelu : un peu d’huile sur les picots, et on laisse la brosse bien plaquée au crâne avec un léger mouvement de rotation : comme un masseur de tête.

Vous pouvez trouver des brosses en bois un peu partout en magasin bio, de la marque Tek. Il y en a aussi sur les boutiques en ligne.

                     Le peigne en bois         

Pour le coiffage justement, en complément de la brosse en bois, c’est parfait. Plus les dents sont serrées, plus ce sera précis. Contrairement à la brosse, les dents serrées du peigne adhèrent un peu le sébum et permettent de mieux le répartir sur la chevelure.
Il en existe de très jolis ! Utile et décoratif, et respectueux des cheveux.. que demander de plus ?

Vous pouvez en trouver chez The Body Shop, Nature & Découvertes, sur Mondebio, Mademoiselle Bio.. Il est beaucoup moins cher que le peigne en corne (sauf les modèles sculptés bien sûr).

Les avantages par rapport aux autres accessoires, en plastique ou corne :
> Pas d’électricité statique. Le bois “accroche” moins que le plastique, le frottement est plus modéré. La matière est entièrement naturelle, végétale.
> Beaucoup moins cher qu’un peigne en corne (et même que certains peignes “professionnels”)…
       Et vous, en quelle matière est votre peigne ?
        Que préférez vous ? Le bois, la corne, les poils de sanglier ?
Cet article vous a plu ? Partagez-le !