Faire des couleurs de cheveux, on adore toutes (moi la première !), mais à force, on commence à s’inquiéter de la texture de nos cheveux qui peuvent devenir secs ou cassants. Alors, comment se fait-il que la coloration abime les cheveux ? Voici un petit article sur les bonnes questions à se poser pour la beauté (et la santé !) de notre chevelure.

La coloration abime-t-elle les cheveux ?

La réponse est oui et non car ça dépend tout simplement de la technique que vous allez employer. Dans l’ordre de celles qui abîment le moins à celles qui abîment le plus, voici les techniques de coloration de cheveux :





La teinture temporaire ou semi-permanente

Elle n’abime pas les cheveux car elle n’est pas intrusive pour la fibre capillaire, mais ne permettra pas non plus d’adopter une teinte plus claire que la couleur que vous portez actuellement. Elles ne contiennent pas de peroxyde ou d’ammoniaque, mauvais pour les cheveux. La couleur s’estompe donc plus vite que d’autres techniques, mais vous pouvez sans problème enchaîner les colorations sans altérer la santé de votre chevelure.

La coloration ton sur ton

Elle est aussi appelée diacolor ou régé. Cette teinture agit en surface et est absorbée par le cheveu mais ne pénètre pas dans la fibre capillaire. Ce n’est pas la plus courante (elle n’est pratiquée que 1 fois sur 5).

Cheveux cassants coloration

La coloration permanente

C’est la plus courante, mais aussi la plus nocive ! Cette coloration utilise l’oxydation pour arriver à mettre la nouvelle couleur. La décoloration permet d’ouvrir les écailles du cheveu pour qu’un procédé chimique enlève les pigments contenus dans la fibre capillaire en créant une réaction chimique avec les molécules.

Quels composants chimiques sont à éviter pour mes cheveux ?

Il existe principalement 4 agents chimiques néfastes pour nos chers cheveux. Sans plus attendre, il s’agit : de l’ammoniaque, du peroxyde, des PPD et du résorcinol, tous très toxiques. Pour vous aider, je vais rentrer un peu plus dans le détail et les distinguer en 2 parties en fonction de chaque technique :

Les agents chimiques pour le ton sur ton

  • les composés azoïques
  • les paraphénylènediamines (famille des PPD)

Agents chimiques coloration cheveuxLes agents chimiques pour la décoloration

  • le révélateur (qui prépare à recevoir la couleur)
  • l’ammoniaque (pour ouvrir les écailles)
  • le peroxyde d’hydrogène (qui décolore par altération de la mélanine)
  • l’oxydant (qui contient 2 composés chimiques : le PPD – paraphénylènediamines, et le résorcinol)

Il y en a malheureusement d’autres : les amines aromatiques comme le pPD et pTD (para-Phénylène Diamine et para Toluène Diamine), les sels de métaux de plomb, cadmium, cuivre, mercure, fer, les métaux lourds : plomb, cadmium, mercure, le PEGet autres pesticides.

Quelques questions…

Les produits pour cheveux « sans ammoniaque » et « sans peroxyde » abiment-ils aussi les cheveux ?

C’est déjà mieux que rien, mais s’il est affiché sur la boîte que c’est une coloration permanente, il est fort probable que les fabricants ont juste utilisés des substituts chimiques… en bref, ça peut être une simple technique marketing !

Passer d’une couleur claire à foncée pour mes cheveux : sans danger ?

Pour savoir si ça abîme les cheveux, il suffit de regarder la technique employée. Ainsi, si vous choisissez une coloration permanente, les agents chimiques vont tout de même agir sur la structure du cheveu, même en passant d’une coloration claire à foncée.

Movida sans ammoniaque

Movida – Coloration temporaire acajou

Pour tenter de passer d’une coloration claire à plus foncée, vous pouvez tenter cette coloration temporaire Movida Acajou, sans ammoniaque.

J'achète sur Amazon

J’aimerais une couleur de cheveux originale

Si cette couleur est plus foncée que celle que vous avez actuellement, vous n’avez pas besoin de décolorer vos cheveux et donc de les abîmer. Mais si vous voulez une couleur pastel, bleu claire ou lavande, vous devrez quasiment à coup sûr faire une coloration permanente (sauf si vous avez les cheveux très clairs).

Comment éviter d’abimer ses cheveux avec une coloration chimique ?

Nos 7 conseils pour éviter d’abîmer ses cheveux :

  1. La première méthode est plutôt simple : respectez bien le temps de pose indiqué sur votre boîte de coloration.
  2. Faites votre décoloration en plusieurs fois si vous devez beaucoup éclaircir vos cheveux.
  3. Ensuite, vous devez espacer vos colorations pour qu’elles attaquent le moins possible vos cheveux (minimum 15 jours, si possible 1 mois).
  4. Ma 4ème astuce est de se colorer uniquement les racines à la repousse, et non pas toute votre crinière.
  5. Prenez bien soin de votre chevelure après la décoloration.
  6. On évite les colorations chimiques si nos cheveux sont déjà abîmés.
  7. Ne décolorez pas vos cheveux plus que nécessaire (référez-vous aux volumes dans mon article décoloration)
  8. Enfin, au niveau de vos choix, ne choisissez pas une couleur radicalement différente de la vôtre toutes les 2 semaines !

Huile ricin cheveux abîmés

Les symptômes des cheveux abîmés

Pour reconnaître une chevelure abîmée, il ne fait certes pas être devin, mais si ces symptômes apparaissent, c’est qu’il est temps de lever le pied sur les colorations :

  • Apparition de fourches et cassures
  • Sensation de brûlure
  • Cuir chevelu irrité et démangeaisons
  • Cheveux fins et rêches

Il faut savoir aussi que plus vous faites de coloration chimique, plus le cheveu est fragilisé et sensibilisé. Ce qui signifie qu’il va perdre de l’éclat, mais aussi que sa sensibilité à la couleur sera différente. Donc bye bye le résultat que vous attendiez avec impatience !

Et à toutes fins utiles, il faut prendre la précaution suivante AVANT la décoloration : tester le produit sur un petit bout de peau pour vérifier qu’on n’a pas de réaction allergique.

Une amélioration des procédés chimiques dans la décoloration

Cheveux secs et abimés

La couleur de Nathalie après sa colo Lagona

Il est toujours rassurant de savoir que la recherche fait de plus en plus de progrès pour essayer de réduire la quantité d’agent chimique.

Donc un produit de coloration de cheveux il y a quelques années pouvait être beaucoup plus nocif que maintenant à cause des fortes doses.

Les grandes marques ont réussi à renouveler leur gamme de produit en proposant des articles moins agressifs pour notre chevelure.

On a bon espoir pour la suite !

Les masques, après-shampoings et shampooing réparent-ils mes cheveux ?

Encore une mauvaise nouvelle ! Certains produits réparant contiennent aussi des composants chimiques qui sont mauvais pour les cheveux. Vous avez déjà entendu parlé du no poo ? (mon article ici) Ce n’est pas un hasard ! Les shampoings et après-shampoings sont très souvent composés de parabens (un perturbateur endocrinien) et de silicone. Ces agents chimiques peuvent étouffer les cheveux et déposer des substances cancérigènes qui vont ensuite dans le sang… pas très jojo.

Donc mon conseil pour réparer des cheveux abîmés serait plutôt d’utiliser des produits naturels comme l’huile de ricin, ou de se faire un masque à la coco. Le henné neutre est aussi une bonne méthode pour gainer le cheveu (celui-ci ne colore pas).

Huile de ricin Floressance ongle et cheveux

J'achète sur Amazon

Moralité : faut-il bannir la décoloration ?

Pas forcément… j’essaie juste de vous alerter sur les dangers de la décoloration ou de la coloration ton sur ton, mais ça ne veut pas dire que c’est à interdire. En effet, si vous la faite de temps en temps et que vous prenez bien soin de vos cheveux ensuite, il n’y a pas de problème. Il faut éviter simplement la répétition comme si c’était un geste anodin.

Car avec les produits chimiques, les cheveux sont abîmés durablement en devenant plus poreux… donc réfléchissez bien avant de choisir ces techniques de coloration !



Selon moi, le moyen le plus sûr de ne pas abîmer vos cheveux est encore d’adopter une méthode naturelle, mais la contrepartie c’est que c’est souvent moins efficace… toujours une histoire de compromis !

A propos de l'auteur

Ma Couleur de Cheveux

Ma Couleur de Cheveux

Bonjour à tous !

Je m'appelle Marie et j'écris régulièrement des articles sur mon site Ma Couleur de Cheveux pour vous donner des conseils et vous faire part de mes dernières trouvailles.

Au plaisir de lire vos commentaires ! xx

Partagez avec nous votre expérience