Beauté

Pourquoi choisir un parfum pour cheveux plutôt qu’un parfum classique ? Mes chouchous !

Se parfumer la peau ou les vêtements est pour beaucoup une routine beauté, mais on connait un peu moins le parfum pour les cheveux. Je vous explique comment je suis tombée dedans !

Mes débuts pour le parfum capillaire : la genèse !

J’ai commencé à m’y mettre pour une raison très spécifique ! J’ai découvert la talc en remplacement du shampoing sec (je vous ferai un article sur le sujet prochainement).

Du coup, les jours où j’ai les cheveux un peu plus sales et que je mets cette petite poudre absorbante, je privilégie également le parfum de cheveux que je vaporise au dessus du crâne.

En effet, le talc peut avoir une odeur qui, même si elle peut être agréable, est notamment associée aux odeurs de bébé. C’est pour ça qu’après avoir bien frotté mes cheveux pour enlever les traces de talc, je préfère mettre une senteur que j’ai choisie et qui me ressemble !

Et puis c’est vrai que les cheveux sales ne sentes pas toujours très bons avec le sébum : l’odeur peut être plus ou moins forte en fonction des personnes de l’espacement des lavages.

Le parfum pour cheveux permet de camoufler un peu cette odeur, ce qui est aussi plus confortable pour son partenaire si on en a un 😉 (et ce n’est pas réservé qu’aux femmes !)

L’odeur des produits capillaires, une senteur qui s’estompe

Si le parfum de cheveux s’est développé ces dernières années, c’est aussi parce que les cheveux sont une éponge à odeur par rapport à leur environnement.

De même que les colorations sont sensibles à la pollution ou au chlore de la piscine, les cheveux vont absorber l’odeur de leur environnement.

Qui n’est jamais sorti d’un restaurant ou même de chez soi avec les cheveux qui « puent la graille » après avoir fait la cuisine (désolée de l’expression, mais on voit bien l’idée ! ) ?

Ou qui n’a jamais été quelques minutes à coté de fumeurs (sans parler des fumeurs eux-mêmes) sans avoir l’odeur tout le reste de la journée ?

Heureusement, les odeurs ne restent pas très longtemps, sauf exposition prolongée : c’est également pour ça que les odeurs du shampoing ou de l’après-shampoing sont surtout présentes le première jour, et se sont déjà bien estompées le deuxième jour après lavage.

En bref, le parfum capillaire permet de bien prendre le relai !

Le parfum cheveux, une brume idéale en été

J’aime particulièrement le parfum pour cheveux en été, pour plusieurs raisons :

La première, c’est que je préfère éviter le parfum classique de peau. En effet, quand elle était adolescente, ma sœur s’était mise du parfum en été, et avec l’alcool contenu dans le flacon, elle a eu des petites tâches brunes au niveau du décolleté à cause du soleil. J’évite donc au maximum le parfum quand je sais que je vais m’exposer (même un peu) au soleil !

La deuxième raison, c’est que quand on est au bord de la mer, qu’on a les cheveux aux vents, je trouve que les cheveux sont plus odorants que la peau notamment. Le parfum de cheveux risque aussi moins de se mélanger à la transpiration par rapport à la peau.

Enfin, en été, j’en mets aussi un peu dans mon chapeau pour que ça conserve bien l’odeur. En revanche, j’évite d’en mettre sur ma brosse : je préfère qu’elle soit bien propre, et je la lave d’ailleurs toutes les semaines.

Bien choisir son parfum de cheveux

La composition du flacon

La première chose, je dirais que c’est de partir sur une composition sans alcool ou avec le moins possible : alors certes, ça va moins bien tenir, mais ça évitera de dessécher la fibre capillaire.

La texture du parfum

En termes de texture, on parle plus de brume afin d’avoir un rendu très léger qui ne colle pas. C’est d’autant plus important que vous serez probablement amenés à vaporiser vos cheveux plusieurs jours d’affilés. Il faut donc éviter les textures désagréables et persistantes !

L’odeur adaptée pour les cheveux

De mon côté, je préfère aussi les fragrances assez légères et fruités, j’évite les parfums trop capiteux qui donnent l’impression d’alourdir le cheveux. C’est vrai que le parfum peut également participer à la perception de votre chevelure, donc pour plus de volume, je prends quelque chose de frais et enlevé !

Pour l’été comme pour les cheveux un peu sales qui sont souvent raplaplat, je trouve ça parfait. Pour l’hiver, je me permets des odeurs avec un peu plus de corps et plus chaudes.


Comme les parfums de cheveux sont en petites contenances (souvent 30ml), c’est pratique pour l’emmener dans son sac à main et s’en remettre en milieu de journée ! Surtout que le parfum est souvent léger et tient un peu moins bien que les parfums classiques car il y a moins d’alcool.


Les marques de parfum pour cheveux

Les grandes marques et leur déclinaison olfactive pour cheveux

Tout d’abord, sachez que les grandes marques de parfum comme Guerlain, Chanel, Dior, etc ont décliné leurs parfums best sellers en brume pour cheveux.

Il s’agit bien de déclinaisons : la fragrance peut être un peu différente tout en respectant la senteur du parfum de peau.

C’est notamment le cas de ces parfums :


Les prix ne sont toutefois pas forcément donnés, puisqu’ils s’agit de grandes marques de luxe.

Autres marques de parfum plus confidentielles

Après, rien ne vous empêche de choisir des parfums qui ne sont pas de grandes marques, et qui seront également beaucoup plus abordables au niveau du prix. En été, c’est vrai que j’aime bien choisir une odeur assez simple et fraiche, comme la fleur d’oranger, le coco, le monoï, etc.

Et pas besoin d’aller chercher dans les grandes marques nationales ! Il y en a même qui aurait des vertus hydratantes, mais je suis réaliste quand à l’efficacité de cette promesse ^^

LIRE AUSSI >> Adoptez une huile protectrice pour les cheveux pour le soleil d’été !

Parfum cheveux maison : c’est possible

Sachez enfin que c’est envisageable de faire son parfum chez soi : je recommande l’usage d’huile sèche et odorante. Il est également possible de faire son propre spray avec un peu d’huile essentielle, mais il faut bien maitriser les dosages.

Comment appliquer son parfum pour cheveux ?

Au niveau de l’utilisation, je vaporise le parfum sur les mi-longueurs et longueurs, à 20 ou 30 cm des cheveux pour que ça reste une brume légère et que ça soit bien réparti sur tous les cheveux (pas seulement concentré sur un endroit).

Je n’ai pas précisé, mais ça doit bien être fait sur cheveux secs. J’évite également de le faire le premier jour de shampoing pour ne pas mélanger les odeurs, et je préfère prendre dans ce cas un flacon classique à mettre sur les vêtements.

Pour un effet encore plus léger, vous pouvez même créer un nuage au-dessus de vous, et attendre que les particules odorantes retombent petit à petit.

Je conserve mon parfum pour la peau !

Ca ne veut pas dire que je ne parfume désormais que mes cheveux ! En hiver, comme ma peau est bien protégée, je mets plus particulièrement mon parfum classique que je vaporise sur l’avant de mes pulls et légèrement sur les épaules pour le sillage.

Et vous, quelle brume capillaire préférez-vous pour parfumer vos cheveux ?


 

Partager

En utilisant ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour récolter des données statistiques anonymes.