Huile pour cheveux : adopter les huiles végétales et les huiles essentielles capillaires

Il y a très peu de temps, une lectrice a soulevé une question très intéressante : n’est-ce pas uniquement du marketing, cette multiplication d’huiles végétales ?

Et est-ce que finalement, chacun ne pourrait pas se contenter d’une seule huile végétale et d’une seule huile essentielle qui lui convienne ? Je trouve que cette question mérite bien un article !

Huile pour cheveux : les huiles végétales et les huiles essentielles

Il y a des dizaines, et même des centaines d’huiles végétales et essentielles de marques différentes.

Avec les soins naturels qui deviennent à la mode, les fabricants ont vu dans cette mode « bio » une fabuleuse façon de faire du profit en laissant le consommateur se convaincre qu’il est écolo et qu’il doit acheter.

Même les huiles essentielles se sont démocratisées, pratiquement tout le monde en a chez soi.

Tout le monde y va donc de sa jolie collection d’huiles aux propriétés bien précises et pour certaines, « miraculeuses ». Si l’on en croit les grandes enseignes de cosmétique maison, vous devez en avoir plein, vous devez toutes les acheter, etc.

Qu’en est-il réellement ? A t-on besoin de dépenser des mille et des cents dans des huiles végétales et des huiles essentielles ? Ne pourrait-on pas se contenter d’une seule huile qui nous convient ?

Les huiles végétales pour le soin des cheveux

Commençons par les huiles végétales. Il faut savoir que, sur le principe, une huile végétale nourrit les cheveux. Toutes les huiles auront cette même action de nourrir le cheveu, certaines « un peu plus » que d’autres. Car les huiles sont avant tout des corps gras.

Certaines font l’exception : l’huile de coco par exemple, l’huile de ricin, et l’huile de noisette sont extrêmement différentes.

Elles ne contiennent pas les mêmes acides gras, n’ont pas la même teneur en actifs, n’ont pas le même pouvoir nourrissant… Nous allons les comparer !

La meilleure huile pour cheveux selon l’usage : exemple !

L’huile de coco pour ses cheveux

L’huile de coco est sans doute la meilleure huile pour les cheveux, car elle est très riche en acide laurique, c’est celle qui pénètre le mieux la fibre capillaire, et donc qui est la plus susceptible de protéger au mieux les cheveux secs et abîmés, ou même tous types de cheveux. En cela par exemple, elle n’est pas comparable à une autre huile.

LIRE AUSSI >> Tout connaître de l’huile de coco pour les cheveux

L’huile capillaire de ricin

L’huile de ricin a elle aussi ses propriétés bien à elle. En effet, elle est très riche en triglycérides, et donc est elle aussi parfaite pour soigner les cheveux, puisque ces triglycérides sont les acides gras essentiellement présents dans le sébum de nos cheveux.

Elle est donc elle aussi excellente, mais n’aura pas les mêmes effets que la coco, car elle ne pénètre pas la fibre capillaire. En revanche, en huile protectrice, elle sera parfaite. Elle est également dite stimulante pour la pousse des cheveux.


Mon choix : l’huile de ricin du Liban

J’ai testé cette huile de ricin du Liban, et je ne peux plus m’en passer ! Si le prix peut paraître un peu cher de premier abord, on se rend vite compte que ça vaut le coup tant en termes de quantité (il tient plus de 3 mois) que de qualité.

Prix indisponible


Rendez-vous sur mon article pour savoir comment booster son shampoing avec l’huile de ricin.

L’huile de noisette pour les cheveux

L’huile de noisette quant à elle, est sébo-régulatrice : elle n’a rien à voir avec les deux huiles précédentes, puisqu’elle convient tout particulièrement aux cuirs chevelus gras et aux peaux grasses.

C’est une huile sèche, moins grasse mais tout aussi riche en actifs intéressants. Elle n’a pas du tout le même usage que les huiles précédentes. Elle est moins nourrissante pour la chevelure, il s’agit d’un soin plus ciblé.

Que choisir parmi toutes ces huiles capillaires végétales ?

Certes, derrière cette multiplication d’huiles exotiques, il y a avant tout un enjeu marketing très lourd. Toutes les huiles ne sont pas différentes, beaucoup ont des propriétés très similaires.


« Mais on ne peut pas dire « l’huile, c’est de l’huile : c’est la même chose ». Il faudrait plutôt les regrouper par catégories ! »

Marie – Ma Couleur de Cheveux


On pourra dire que, pour chaque catégorie, toutes les huiles ont le même effet sur les cheveux ! Toutes les huiles sont réellement différentes, par leur quantité et proportion d’acides gras, mais toutes n’auront pas un effet forcément précis et différent sur vos cheveux.

C’est donc un bon équilibre d’avoir une huile de chaque catégorie (sachant que certaines sont très polyvalentes, comme l’huile de coco). Sachez que pour les cheveux, il n’est absolument pas nécessaire de mettre un prix exorbitant dans une huile végétale.


L’huile de Jojoba pour les cheveux gras

J’ai testé cette huile de jojoba sur ma peau à la place de ma crème et sur mes cheveux avant le shampoing, je suis ravie ! Ma peau absorbe l’huile sans créer de boutons (j’en mets plutôt le soir), et sur mes cheveux, l’huile de jojoba leur apporte de la douceur en évitant de les agresser. Je recommande ce produit BIO !

12,99 €


Il suffit simplement de la choisir selon ce que l’on souhaite ! De plus, achetez vos huiles au rayon alimentaire de votre magasin bio. Les huiles vierges, bio et de première pression à froid sont les meilleures, elles ont gardé toutes leurs propriétés.

Quelle huile capillaire végétale pour quelle utilisation ?

  • Pour la pousse des cheveux : bourrache, sapote, ricin, avocat
  • Pour nourrir intensément : coco, ricin, olive, jojoba, argan, pépins de raisin
  • Pour les cheveux gras : noisette, noix, noix de macadamia, amande douce, jojoba
  • Pour la beauté des cheveux : camélia, nigelle, coco, sésame, lin, brocoli, huiles exotiques…

Certaines huiles ont aussi une particularité. L’huile de noix de macadamia aide à donner du ressort aux boucles et à l’inverse, l’huile de brocoli a des effets légèrement lissants sur les cheveux.

Selon le type de cheveux, le soin capillaire s’avère essentiel ; les cheveux crépus, frisés ou bouclés peuvent être particulièrement secs et cassants. Un masque cheveux huileux peut être réparateur et éviter les frisottis.

L’hydratation avec de l’huile d’argan ou de ricin est idéal pour les cheveux abîmés. N’hésitez pas à compléter avec un masque capillaire ! Surtout si vous avez les cheveux colorés.

Si vous avez les cheveux ternes, vous pouvez obtenir de beaux cheveux avec de l’huile de coco ou de sésame, les rendant plus brillants, avec plus d’éclat !

Les soins capillaires à base d’huile vont aussi faciliter le démêlage. Suite à mes colorations (voire décoloration), j’avais les cheveux fragiles qui manquaient cruellement de kératine et de vitalité, même en utilisant un shampoing doux pour ne pas les agresser.

Les soins capillaires, dont le beurre de karité, m’ont vraiment aidé à retrouver une texture potable !

Comment appliquer les huiles pour les cheveux ?

Il faut que vous humidifiez vos cheveux pour appliquer l’huile.

Une fois les cheveux mouillés, vous pouvez masser doucement le cuir chevelu, et étaler l’huile sur les longueurs et les pointes.

Je vous recommande un temps de pose assez long (jusqu’à plusieurs heures) pour que votre crinière puisse bénéficier de toutes les propriétés hydratantes.

Enfin, vous lavez vos cheveux et rincez à l’eau tiède ou froide. Pour refermer les écailles, n’hésitez pas à ajouter du vinaigre dans votre eau de rinçage.

Sachez que certaines huiles peuvent aussi s’appliquer en spray après la douche, et n’ont donc pas besoin d’être rincées après application.

Les huiles essentielles pour le soin du cuir chevelu

Les huiles essentielles à présent. Le cas des huiles essentielles est plus particulier, car certaines sont de véritables « médicaments » pour la peau ou le cuir chevelu. Et ici, elles ont toutes des propriétés bien particulières.

Certaines se ressemblent bien sûr, et de même que pour les huiles végétales, inutile d’aller chercher une huile essentielle trop exotique à 30€ les 5ml.

Certaines précautions d’emploi sont à prendre en compte pour les huiles essentielles. Pour rappel, elles sont interdites aux femmes enceintes et allaitant, et aux enfants (l’âge varie selon les recommandations des sites) de moins de 7 ans.

Les huiles essentielles ne nourrissent pas. Ce ne sont pas des corps gras, même si elles se dispersent uniquement dans de l’huile. Ne vous attendez donc pas à nourrir vos cheveux avec les huiles essentielles, ce n’est pas du tout leur rôle.

En revanche, elles ont toutes un avantage particulier qui les rendent presque « uniques ». Ici, nous allons parler des effets sur les cheveux, et uniquement les cheveux, mais sachez qu’on peut soigner beaucoup de choses grâce aux huiles essentielles, ce qui multiplie alors les catégories.

Quelle huile essentielle pour quelle utilisation ?

  • Pour la pousse des cheveux : Bay st Thomas, laurier noble, ylang-ylang, cannelle, romarin
  • Pour les cheveux gras : tea tree, menthe poivrée, eucalyptus, romarin, lavande, cyprès, pin
  • Contre les pellicules : menthe poivrée, tea tree, estragon, basilic, lemongrass
  • Pour éclaircir ses cheveux : citron, orange, camomille
  • Beauté et brillance des cheveux : bergamote, basilic, petit-grain bigarade, cèdre atlas, géranium, ylang ylang, mandarine, pamplemousse…

Si par exemple vous faites de l’apoplexie ou vous subissez une chute de cheveux, vous pouvez rajouter de l’huile essentielle de pamplemousse, de sauge ou encore de romarin dans un sérum capillaire ou votre shampooing pour un effet anti chute.

De même que pour les huiles végétales, posséder au moins trois huiles essentielles est une bonne base. Certaines agissent en synergie.

Pour un usage uniquement destiné aux cheveux, collectionner les huiles essentielles n’est pas utile. Bien sûr, en tester plusieurs est nécessaire pour savoir lesquelles auront ou non de bons effets sur nos cheveux.

Trois ou quatre huiles végétales et trois ou quatre huiles essentielles, voilà de quoi constituer un ensemble de soins extrêmement complet pour le cuir chevelu, les longueurs et pointes… Il suffit de bien les choisir !

Ne croyez pas ceux qui essaieront de vous vendre une huile exotique en prétextant qu’elle nourrit mieux qu’une basique huile d’olive : c’est faux. Ce n’est pas parce que c’est cher et rare que c’est forcément meilleur.

En revanche pour les huiles essentielles, méfiez vous des prix trop bas, la qualité ne sera pas au rendez-vous. Prenez-les toujours certifiées bio, quoi qu’il en soit.

Alors, peut-on se contenter d’une seule huile végétale et d’une seule huile essentielle ?

Pour répondre à la question d’origine…

Une seule huile végétale ne suffit pas pour soigner le cuir chevelu, les longueurs et les pointes, qui doivent chacun être traités différemment !


Acheter cette huile de coco

12,49 €


Mais une seule huile essentielle peut suffire, puisqu’elles s’appliquent uniquement sur le cuir chevelu, même s’il vaut mieux s’armer de 3 huiles essentielles différentes pour les problèmes de pellicules ou de dermite séborrhéique, par exemple.

Quel est votre avis sur les huiles capillaires et huiles essentielles ? Croyez vous qu’il y ait vraiment des propriétés différentes pour chaque huile ?


Voir les commentaires

  • Bonjour,
    J ai 48 ans. Ayant des cheveux blancs, j ai les cheveux colorés (couleur caramel chaud).
    Pouvez vous me conseiiler pour une huile pas trop chère à appliquer après shampoing.

    • Bonjour Nathalie,

      Les huiles capillaires dont je parle sont des soins, et il faut les appliquer avant le shampoing pour pouvoir l'enlever plus facilement. En fonction de ton besoin, tu peux regarder la liste que j'ai mise dans l'article.

      Marie - Ma Couleur de Cheveux

  • Bonjour,

    Ayant les cheveux colorer rouge, peut on faire des soins d’huiles? Cela ne vas pas faire dégorger la couleur ?

    Bonne journée à vous.

    • Coucou Cindy,

      Tu peux faire des soins capillaires sur tes cheveux colorés avec de l'huile, tout à fait ! Au contraire, c'est conseillé d'en faire de temps en temps pour nourrir le cheveux. Mais comme tout, si tu en fais trop souvent, ça risque d'affadir la couleur à terme (comme les shampoings ou autres soins). N'hésite pas à alterner avec un masque capillaire également. Il faut en revanche éviter le lait de coco qui a un effet dégorgeant avéré.

      Marie - Ma Couleur de Cheveux

  • Hello,

    qu'est ce que tu entends par "compléter avec un masque capillaire" dans ta phrase : "hydratation avec de l’huile d’argan ou de ricin est idéal pour les cheveux abîmés. N’hésitez pas à compléter avec un masque capillaire !"

    aurais-tu une recette ? car je pense que mes cheveux colorés, (chimiquement) ont besoin d'etre hydraté mais je ne sais pas comment faire sachant que je voudrais me mettre au naturel et passer à une coloration naturelle.

    merci d'avance

    • Coucou Auriane,

      Il existe soit des masques en grande surface bien nourrir les cheveux, soit des masques naturels comme le lait de coco. Si ce dernier est top pour la fibre capillaire, il a tendance à faire dégorger un peu la couleur. Mais si tu veux passer au naturel, il faudra d'abord essayer d'enlever la coloration chimique (pour ne pas que la couleur vire), donc ça peu être pas mal !

      Marie - Ma Couleur de Cheveux

  • Bonjour chère Marie,

    Par rapport aux huiles, j'aimerai dire que l'huile d'olive m'a fait bien pousser les cheveux petit à petit, d'année en année.Ensuite, l'huile de menthe poivrée est réputée pour faire pousser les cheveux grâce au menthol qu'elle contient))Je suis en train de l'employer depuis peu....Je vous dirai dans plusieurs mois ce qu'il en est...En tous cas, tout le monde devrait savoir dès l'adolescence qu'il faut faire des masques"huile" pour entretenir ses cheveux"colorés" ou pas, car il n'y a rien de MIEUX!!!
    En outre j'aimerai prévenir toutes les nanas qui font des décolorations et colorations tous les mois!!!Quand vous utilisez une sorte de shampoing(soit avec silicone soit sans silicone), et bien ne changez JAMAIS de style de shampoing si votre shampoing vous réussit à 100%.J'utilisais les shampoings "loréal","dessanges"(avec silicone), et en été j'ai utilisé des shampoings à la noix de coco sans silicone.Mes cheveux ont pas compris!!!!J'ai eu une perte de cheveux importante et plein de casse!!!!Heureusement, j'ai compris à temps!!Du coup, j'ai acheté l'huile de menthe poivrée que je mélange avec mon huile d'olive et bientôt d'autres huiles....(je pense à l'huile de ricin et de pamplemousse, et plus tard l'Ylang Ylang...))Faîtes Attention à Vous!!!!!!Nos cheveux, c'est notre féminité....Faîtes attention à votre corps et votre santé))Et sachez utiliser votre intuition....On est toutes differentes, et chaque produit peut ne pas correspondre à tout le monde.Moi, j'ai besoin de silicone car je fais subir de gros chocs avec la decoloration tous les mois pour le blond, donc, mes cheveux ont besoin d'un super produit chimique pour les maintenir en vie....Et d'huiles!!!!!!Bizzzzzz du GERS))

Ce site utilise des cookies.