Comment savoir si les cheveux ont besoin d’hydratation ou de nutrition ?

Bien nourrir ses cheveux et bien les hydrater, c’est essentiel. D’ailleurs, on confond souvent les deux besoins, et on dit d’un soin qu’il nourrit ou qu’il hydrate de manière indifférenciée, mais il existe bien une nuance !

Comment savoir si nos cheveux manquent d’hydratation ou de nutrition ? Comment différencier un cheveu mal nourri, ou abîmé, d’un cheveu déshydraté ? Et quels ingrédients faut-il utiliser pour combler ces manques ? C’est ce que nous allons voir !

Vos cheveux ont-ils besoin d’être nourris ou hydratés ?

Pour commencer, il faut savoir que, très souvent, les cheveux ont davantage besoin d’hydratation que de nutrition. On peut donc leur donner des soins hydratants à volonté, ainsi qu’à notre corps !

Reconnaître les besoins de nos cheveux n’est pas évident : les symptômes sont assez subtils, pour ne rien arranger. Et puis les cheveux ne sont pas nécessairement soit l’un, soit l’autre… Ils peuvent être à la fois déshydratés et en manque de nutrition !

Comment reconnaître un cheveu déshydraté et un cheveu mal nourri ?

Les cheveux qui manquent d’hydratation

Sont plutôt ternes, rêches au toucher. Les pointes sont rugueuses, les cheveux sont facilement électriques. Ils sont secs, un peu cassants, gonflent et deviennent parfois indomptables lorsqu’il y a de l’humidité.

Les cheveux qui manquent de nutrition

Sont très secs, fourchent facilement, se cassent. Les pointes tiennent toutes droites sans mouvement, ont tendance à fortement se « décolorer ». Les cheveux en manque de nutriments ont également tendance à s’emmêler très facilement du fait de leur texture.

Nourrir ses cheveux : d’où vient vraiment ce besoin ?

Les cheveux n’ont pas besoin de « manger », ni besoin spécialement de vitamines, minéraux ou autres termes très utilisés par la publicité, qui relèvent uniquement du marketing. En effet, tout ça, c’est par l’alimentation qu’il faut l’apporter.

Le besoin de nutrition des cheveux c’est simplement un manque de gras à combler. Les cheveux ont besoin de gras. Que ce soit votre sébum produit naturellement ou les bains d’huile, le soin prodigué a un même objectif.

LIRE AUSSI >> J’ai testé la cure de sébum, 1 mois sans me laver les cheveux !

On apporte du gras au cheveu pour le protéger, empêcher les frottements, gainer légèrement, et faire en sorte que ses écailles soient bien lissées les unes sur les autres. La nutrition, c’est de la prévention !

Ça éloigne le plus possible le moment où la pointe sera trop à nu, complètement sèche et abîmée et qu’il faudra la couper.

Le besoin d’hydratation des cheveux ?

Les cheveux ne mangent pas, et ne boivent pas non plus. A quoi cela sert-il de les hydrater dans ce cas ? Tout simplement, un cheveu déshydraté va se détériorer plus vite. Ainsi desséché, il sera plus faible face à la moindre agression.

La pire chose à faire est d’exposer ses cheveux à une forte chaleur (séchoir, lisseur, fers de toutes sortes…) car en plus de retirer toute l’eau de vos cheveux beaucoup trop rapidement, cela ouvre les écailles et au fil du temps les rend de plus en plus poreux…

LIRE AUSSI >> La glycérine végétale, l’alliée pour l’hydratation des cheveux !

Or souvenez-vous : un cheveu très poreux retient très mal l’eau. C’est un cercle vicieux ! Hydrater très régulièrement ses cheveux permet d’éviter cela. Le fait de n’utiliser aucun appareil chauffant aide énormément à avoir des cheveux bien hydratés, réclamant beaucoup moins de soins !

Les corps gras et l’eau sont donc indispensables à vos cheveux

Mes solutions pour hydrater ses cheveux en profondeur

L’eau toute seule n’hydratera pas vos cheveux, ce serait trop simple ! Les mouiller tous les jours ne sera donc pas utile à cette fin. En fait, vous allez avoir besoin d’eau et de gras pour hydrater vos cheveux, ou de produits hydrophiles.

Ce sera le cas avec une émulsion hydratante par exemple, ou encore un spray !

Mais aussi avec divers ingrédients que vous pouvez appliquer en masque :

  • Les produits laitiers
  • Le miel et les sirops de sucre
  • Les laits végétaux
  • Le gel d’aleo vera et les actifs hydratants
  • Le hydrolats et eaux florales
  • Etc.

Je vous détaillerai toutes ces méthodes dans un autre article ! En attendant, si vous cherchez une recette de spray à utiliser au quotidien, j’en ai une toute simple à base d’aloe vera, d’hydrolat de de tilleul et de glycérine.

LIRE AUSSI >> Spray hydratant cheveux à l’aloé vera : recette ultra simple

Boire de l’eau, la clé pour l’hydratation des cheveux

Ça peut paraître évident, mais tout comme pour notre peau, l’eau est nécessaire pour avoir des beaux cheveux en bonne santé. D’ailleurs, n’attendez pas d’avoir soif pour boire ! Si vous avez soif, c’est qu’il est déjà trop tard, votre corps est déshydraté.


Evaluer la quantité d’eau bue

Pour mieux maîtriser ma consommation d’eau et m’inciter à boire, je rempli une bouteille en verre (que je mets au frigo pour que ce soit plus agréable), comme ça je vois combien j’ai bu.

Je me suis fixée comme objectif de boire l’équivalent de 2 bouteilles par jour (ce n’est pas une très grande bouteille). Le fait avoir aussi toujours un verre d’eau à proximité et de le remplir dès qu’il est vide aide à boire machinalement !


Mes solutions pour nourrir les cheveux

Quant à la nutrition, elle sera apportée par tous les corps gras et les masques riches :

  • huiles végétales
  • beurres végétaux
  • masques à l’avocat
  • masque à la banane
  • masque aux œufs…

Bon nombre d’ingrédients de la cuisine en fin de compte ! Si vous cheveux sont à la fois déshydratés et en mal de nutrition, associez plusieurs ingrédients ou alternez les masques.

Et bien sûr, si c’est vraiment trop sec, c’est peut-être que l’heure est venue… De couper !

Et vous, vos cheveux demandent t-ils plus souvent des corps gras ou de l’eau ? Quels sont vos recettes préférées ?

Partager

Ce site utilise des cookies.