Coloration permanente

couleur permanente

Coloration permanente, coloration semi-permanente, coloration temporaire, coloration fugace… difficile de se repérer parmi toutes ces appellations ! Quelle coloration choisir en fonction de vos envies ? Quelles sont les secrets d’une coloration permanente réussie ?

Quelle est la différence avec les autres colorations ?

Contrairement à d’autres techniques, les molécules qui composent les colorations permanentes pénètrent dans la fibre capillaire et agissent en profondeur. La fibre s’ouvre pour accueillir les agents oxydants et tenir durablement. La chevelure s’éclaircit donc et peut accueillir la couleur pour qu’elle se fixe à la fibre.

Teinture permanente

Le must have de Clara : la colo l’Oréal pour un ombré !

C’est pour ça qu’elles abiment davantage les cheveux et qu’elles sont considérées comme définitives. Appelées aussi colorations d’oxydation, les teintures temporaires contiennent souvent de l’ammoniaque associé à de l’eau oxygénée (oxydant) ou encore à de la résorcine.

Quelle différence avec la coloration temporaire alors ?

La teinture temporaire se dépose seulement en surface et déteint petit à petit jusqu’à disparaitre au bout de 6 à 10 lavages. La durée est cependant variable selon la nature de la base capillaire. L’avantage est que cette coloration abime moins le cheveu, rend plus naturel, et ne laisse pas apparaitre des racines à la repousse.

Enfin, la coloration semi-permanente est généralement ton sur ton et est idéale pour couvrir les premiers cheveux blancs. Elle dure plus longtemps que la coloration temporaire et ne propose pas de changement radical comme la couleur permanente.

combien de temps dure une coloration permanente

Comment choisir la bonne technique de coloration ?

Je veux devenir blonde : la coloration permanente est faite pour vous ! D’autant plus si vos cheveux sont foncés. Si vous avez une base claire (blond foncé ou châtain clair), vous pouvez opter pour un balayage ou des mèches par exemple.

Je commence à avoir des cheveux blancs : comme précisé au-dessus, si vous commencez à avoir quelques cheveux blancs, dirigez-vous plutôt vers des colorations semi-permanentes, même si la couvrance est un peu moins efficace que la coloration permanente.

En revanche, dès que vous commencez à en avoir une bonne quantité (c’est-à-dire entre 30 et 40% de la masse capillaire), vous pouvez passer à la coloration de cheveux permanente sans soucis ! Celle-ci permet une couvrance parfaite due à une pénétration en profondeur de la couleur définitive.

Coloration permanente blonde

coloration-blonde-garnier-belle-colorJe le veux !

Coloration ton sur ton chatain

Coloration Eugène Color ton sur ton chatain

Je le veux !

Coloration temporaire brun profond

coloration-temporaire-loreal-brun-profondJe le veux !

Je veux changer radicalement de tête : là encore, la coloration permanente est indiquée si vous voulez changer votre chevelure de plusieurs tons. Grâce à la décoloration, vous pouvez tenter les couleurs des plus classiques aux plus extravagantes.

Je veux simplement donner un coup d’éclat à mes cheveux : dans ce cas, on optera pour une coloration temporaire pour apporter lumière et brillance à votre crinière !

Est-ce que la coloration permanente abîme les cheveux ?

C’est vrai que pendant longtemps, les produits utilisés étaient très nocifs pour les cheveux. Même s’ils sont maintenant moins agressifs grâce aux formules de soins intégrées, la couleur permanente endommage tout de même la fibre capillaire et rend les cheveux cassants et secs. De même, le cuir chevelu peut avoir des allergies dans les cas extrêmes : n’hésitez donc pas à faire un test sur une petite zone avant le passage à l’acte !

En revanche, ça peut avoir un effet positif sur l’aspect de votre chevelure qui pourra être plus brillante grâce à un cheveux repulpé et gainé. Si vos cheveux sont un peu ternes et tristounets, la teinture permanente leur redonnera un coup de lumière !

coloration permanente

La coloration permanente à la maison

Pour faire un raccord racine ou une coloration ton sur ton, la coloration à la maison se fait très facilement. On essaiera simplement de ne pas étendre le produit sur les cheveux déjà fragilisés. Par contre, des précautions sont à prendre si vous vous n’avez pas l’habitude de faire des colorations permanentes chez vous.

henne-centifolia Attention ! Si votre couleur précédente était à base de henné, la couleur peut virer… on évitera donc la coloration de cheveux permanente dans ce cas précis ! De même, si vous avez précédemment réalisé des colorations contenant de l’aluminium, du fer ou du cuivre – en bref, des sels métalliques, il ne faut pas utiliser de coloration oxydante car cela peut provoquer des réactions exothermiques

Késako ? La chaleur dégagée provoque une cassure du cheveu en profondeur et cela peut même aller jusqu’à la brûlure.

La durée d’une teinture permanente

Cette coloration définitive donne un résultat plus durable que d’autres colorations. C’est même celle qui vous permettra une meilleure tenue dans le temps !

La coloration permanente part au bout de combien de temps ?

Eh bien sachez que les colorations permanentes ne sont pas censées partir ! Elle peuvent bouger  légèrement dans le temps, mais contrairement à une coloration ton sur ton ou semi-permanente, elle n’a pas vocation à s’estomper au fil du temps.

Combien de temps dure une coloration permanente ?

Cela dépend de la rapidité de pousse de cheveux. Je vous recommande de faire des retouches tous les 1 ou 2 mois quand les racines apparaissent (personnellement, je le fais tous les 1 mois et demi, mais ça dépend de chacune), mais aussi pour redonner un peu d’éclat et de vivacité à la couleur.

coloration cheveux permanente

Prendre soin de sa coloration permanente

Pour éviter que le cheveu soit trop sensibilisé, il est conseillé de prendre des soins adaptés avec des shampoings pour cheveux colorés. Ces derniers ont été spécialement étudiés pour leurs propriétés lavantes, mais aussi pour les hydrater en profondeur.

Des masques hydratants pour cheveux colorés sont aussi un bon moyen d’en prendre soin : à faire donc de temps en temps ! Plus vos cheveux sont sensibles, plus il faudra le faire régulièrement. Les masques hydratants peuvent tout à fait être alternés avec un après-shampoing spécifique !

Et l’écologie dans tout ça ?

Dans les produits de coloration permanente, on a forcément une oxydation qui se fait avec des agents chimiques. Pour essayer de réduire l’impact sur la planète, des nouveaux produits ont vu le jour : ils sont constitués en moyenne de 90% de composition naturelle, et 10% d’agents chimiques.

C’est donc un bon compromis pour respecter la planète tout en gardant l’efficacité des teintures permanentes. Surtout que la tenue, les reflets et la couvrance sont tout aussi bien que les colorations permanentes classiques.

Vous aussi vous avez testé des couleurs permanentes ? Quels produits avez-vous utilisé ?

Choisissez votre technique de coloration en toute connaissance de cause ! Faites un tour sur mes autres articles :

6 Comments

    • Salut Louineau,

      Oui, tout à fait, mais pour un blond cendré, il faudra passer par plusieurs étapes de décoloration pour éclaircir du plusieurs tons !

      Marie – Ma Couleur de Cheveux

  • Bonjour Marie ,

    Je souhaite faire une couleur en salon mais je me pose des questions : Je me colore les cheveux toute seule à la maison depuis des années, j’ai 45 ans et quelques cheveux blancs au niveau de la frange et des tempes. J’ai décidé de prendre rdv en salon car je n’arrive plus à trouver la teinte qui me convient. Mais combien de temps tient une coloration faite par une professionnelle ? Et comment se passe l’entretient ? Je ne parle pas des soins mais de la fréquence ? Il faut la faire refaire tous les deux mois ? C’est un sacré budget et je suis en train de me demandé si j’ai fait le bon choix !

    Merci pour votre retour et ce blog très enrichissant.

    • Bonjour Sand Mayer,

      Alors, pour répondre sur la partie fréquence, il faut déjà se dire que ça dépend de la technique utilisée et/ou de la vitesse de repousse de vos cheveux : si c’est du ton sur ton, ou du semi-permanent, ça va s’estomper au fil des semaines, tandis que pour les couleurs permanentes, ça va surtout être la repousse qui va obliger à une nouvelle coloration.

      Dans votre cas où vous avez des cheveux blancs, le ton sur ton (quelques semaines) ou la colo permanente (1 mois et demi, voire 2 mois) sont les plus indiquées. Vous pouvez très bien aller chez un coloriste pour une nouvelle couleur, et l’entretenir et faire les racines vous-même ensuite, ce qui limitera le budget coiffeur.

      Marie – Ma Couleur de Cheveux

  • Bonjour,
    Cela fait des années que j’utilise la teinture des 3 chênes Color et soin. Je crois que j’ai la réponse à savoir si coloration permanente voulait dire coloration permanente (dans le temps) ou cheveux ayant une permanente ? Cela m’intriguait, je fais faire une permanente de temps en temps.
    je vous remercie de votre réponse, mais ce sont des produits extraordinaires.
    Cordialement, Danielle

    • En effet, on utilise l’expression permanente pour 2 choses différentes dans l’univers capillaire ! Quand on dit un coloration permanente, il s’agit bien de permanent dans le temps, qui dure longtemps. C’est du à la composition chimique de ces produits colorants qui permettent à la couleur de tenir plus longtemps.

      Et quand on parle de « se faire une permanente », on parle en revanche du bouclage permanent de cheveux ! Le point commun, c’est que la permanente utilise aussi des produits chimiques pour casser la boucle et la rendre plus durable dans le temps.

      Donc « coloration permanente » veut bien dire qui dure dans le temps, et pas une coloration SUR une permanente (cheveux bouclés) 😉

      Marie – Ma Couleur de Cheveux

Posez moi une question ou donnez votre avis !