Faire des couleurs de cheveux, on adore toutes (moi la première !), mais à force, on commence à s’inquiéter de la texture de nos cheveux qui peuvent devenir secs ou cassants. Alors, comment se fait-il que la coloration abime les cheveux ? Voici un petit article sur les bonnes questions à se poser pour la beauté (et la santé !) de notre chevelure.

La coloration abime-t-elle les cheveux ?

La réponse est oui et non car ça dépend tout simplement de la technique que vous allez employer. Dans l’ordre de celles qui abîment le moins à celles qui abîment le plus, voici les techniques de coloration de cheveux :

La teinture temporaire ou semi-permanente

Elle n’abime pas les cheveux car elle n’est pas intrusive pour la fibre capillaire, mais ne permettra pas non plus d’adopter une teinte plus claire que la couleur que vous portez actuellement. Elles ne contiennent pas de peroxyde ou d’ammoniaque, mauvais pour les cheveux. La couleur s’estompe donc plus vite que d’autres techniques, mais vous pouvez sans problème enchaîner les colorations sans altérer la santé de votre chevelure.

La coloration ton sur ton

Elle est aussi appelée diacolor ou régé. Cette teinture agit en surface et est absorbée par le cheveu mais ne pénètre pas dans la fibre capillaire. Ce n’est pas la plus courante (elle n’est pratiquée que 1 fois sur 5).

Cheveux cassants coloration

La coloration permanente

C’est la plus courante, mais aussi la plus nocive ! Cette coloration utilise l’oxydation pour arriver à mettre la nouvelle couleur. La décoloration permet d’ouvrir les écailles du cheveu pour qu’un procédé chimique enlève les pigments contenus dans la fibre capillaire en créant une réaction chimique avec les molécules.

Quels composants chimiques sont à éviter pour mes cheveux ?

Il existe principalement 4 agents chimiques néfastes pour nos chers cheveux. Sans plus attendre, il s’agit : de l’ammoniaque, du peroxyde, des PPD et du résorcinol, tous très toxiques. Pour vous aider, je vais rentrer un peu plus dans le détail et les distinguer en 2 parties en fonction de chaque technique :

Les agents chimiques pour le ton sur ton

  • les composés azoïques
  • les paraphénylènediamines (famille des PPD)

Agents chimiques coloration cheveuxLes agents chimiques pour la décoloration

  • le révélateur (qui prépare à recevoir la couleur)
  • l’ammoniaque (pour ouvrir les écailles)
  • le peroxyde d’hydrogène (qui décolore par altération de la mélanine)
  • l’oxydant (qui contient 2 composés chimiques : le PPD – paraphénylènediamines, et le résorcinol)

Il y en a malheureusement d’autres : les amines aromatiques comme le pPD et pTD (para-Phénylène Diamine et para Toluène Diamine), les sels de métaux de plomb, cadmium, cuivre, mercure, fer, les métaux lourds : plomb, cadmium, mercure, le PEGet autres pesticides.

Quelques questions…

Les produits « sans ammoniaque » et « sans peroxyde » abîment-ils aussi les cheveux ?

C’est déjà mieux que rien, mais s’il est affiché sur la boîte que c’est une coloration permanente, il est fort probable que les fabricants ont juste utilisés des substituts chimiques… en bref, ça peut être une simple technique marketing !

Passer d’une couleur claire à foncée pour mes cheveux : sans danger ?

Pour savoir si ça abîme les cheveux, il suffit de regarder la technique employée. Ainsi, si vous choisissez une coloration permanente, les agents chimiques vont tout de même agir sur la structure du cheveu, même en passant d’une coloration claire à foncée.

Movida sans ammoniaque

Movida – Coloration temporaire acajou

Pour tenter de passer d’une coloration claire à plus foncée, vous pouvez tenter cette coloration temporaire Movida Acajou, sans ammoniaque.

J'achète sur Amazon

J’aimerais une couleur de cheveux originale

Si cette couleur est plus foncée que celle que vous avez actuellement, vous n’avez pas besoin de décolorer vos cheveux et donc de les abîmer. Mais si vous voulez une couleur pastel, bleu claire ou lavande, vous devrez quasiment à coup sûr faire une coloration permanente (sauf si vous avez les cheveux très clairs).

Comment éviter d’abîmer ses cheveux avec une coloration chimique ?

Mes 7 conseils pour éviter d’abîmer ses cheveux :

  1. La première méthode est plutôt simple : respectez bien le temps de pose indiqué sur votre boîte de coloration.
  2. Faites votre décoloration en plusieurs fois si vous devez beaucoup éclaircir vos cheveux.
  3. Ensuite, vous devez espacer vos colorations pour qu’elles attaquent le moins possible vos cheveux (minimum 15 jours, si possible 1 mois).
  4. Ma 4ème astuce est de se colorer uniquement les racines à la repousse, et non pas toute votre crinière.
  5. Prenez bien soin de votre chevelure après la décoloration.
  6. On évite les colorations chimiques si nos cheveux sont déjà abîmés.
  7. Ne décolorez pas vos cheveux plus que nécessaire (référez-vous aux volumes dans mon article décoloration)
  8. Enfin, au niveau de vos choix, ne choisissez pas une couleur radicalement différente de la vôtre toutes les 2 semaines !

Huile ricin cheveux abîmés

Les symptômes des cheveux abîmés

Pour reconnaître une chevelure abîmée, il ne fait certes pas être devin, mais si ces symptômes apparaissent, c’est qu’il est temps de lever le pied sur les colorations :

  • Apparition de fourches et cassures
  • Sensation de brûlure
  • Cuir chevelu irrité et démangeaisons
  • Cheveux fins et rêches

Il faut savoir aussi que plus vous faites de coloration chimique, plus le cheveu est fragilisé et sensibilisé. Ce qui signifie qu’il va perdre de l’éclat, mais aussi que sa sensibilité à la couleur sera différente. Donc bye bye le résultat que vous attendiez avec impatience !

Et à toutes fins utiles, il faut prendre la précaution suivante AVANT la décoloration : tester le produit sur un petit bout de peau pour vérifier qu’on n’a pas de réaction allergique.

Une amélioration des procédés chimiques dans la décoloration

Cheveux secs et abimés

La couleur de Nathalie après sa colo Lagona

Il est toujours rassurant de savoir que la recherche fait de plus en plus de progrès pour essayer de réduire la quantité d’agent chimique.

Donc un produit de coloration de cheveux il y a quelques années pouvait être beaucoup plus nocif que maintenant à cause des fortes doses.

Les grandes marques ont réussi à renouveler leur gamme de produit en proposant des articles moins agressifs pour notre chevelure.

On a bon espoir pour la suite !

Comment éviter d’abîmer ses cheveux avec la décoloration ?

Une fois que vous avez réalisé votre décoloration, il faut impérativement hydrater la fibre capillaire car le cheveu en sort affaiblit, sec et cassant. Pour cela, on utilise des masques, des bains d’huile, etc. Mon deuxième conseil est d’espacer les colorations pour agresser le moins souvent les cheveux.

Quand vous voyez qu’il y a une repousse, ne refaite pas une décoloration en entier et appliquez votre décoloration uniquement sur les racines.

Enfin, si vous avez plusieurs envies de couleurs, essayez de commencer par le plus clair vers le plus foncé pour ne pas avoir à répéter les teintures avec du décapant.

Les masques, après-shampoings et shampooing réparent-ils mes cheveux ?

Encore une mauvaise nouvelle ! Certains produits réparant contiennent aussi des composants chimiques qui sont mauvais pour les cheveux. Vous avez déjà entendu parlé du no poo ? (mon article ici) Ce n’est pas un hasard !

Les shampoings et après-shampoings sont très souvent composés de parabens (un perturbateur endocrinien) et de silicone. Ces agents chimiques peuvent étouffer les cheveux et déposer des substances cancérigènes qui vont ensuite dans le sang… pas très jojo.

Donc mon conseil pour réparer des cheveux abîmés serait plutôt d’utiliser des produits naturels comme l’huile de ricin, ou de se faire un masque à la coco. Le henné neutre est aussi une bonne méthode pour gainer le cheveu (celui-ci ne colore pas).

Huile de ricin Floressance ongle et cheveux

J'achète sur Amazon

Moralité : faut-il bannir la décoloration ?

Pas forcément… j’essaie juste de vous alerter sur les dangers de la décoloration ou de la coloration ton sur ton, mais ça ne veut pas dire que c’est à interdire. En effet, si vous la faite de temps en temps et que vous prenez bien soin de vos cheveux ensuite, il n’y a pas de problème. Il faut éviter simplement la répétition comme si c’était un geste anodin.

Car avec les produits chimiques, les cheveux sont abîmés durablement en devenant plus poreux… donc réfléchissez bien avant de choisir ces techniques de coloration !

Selon moi, le moyen le plus sûr de ne pas abîmer vos cheveux est encore d’adopter une méthode naturelle, mais la contrepartie c’est que c’est souvent moins efficace… toujours une histoire de compromis !

A propos de l'auteur

Ma Couleur de Cheveux

Ma Couleur de Cheveux

Bonjour à tous !

Je m'appelle Marie et j'écris régulièrement des articles sur mon site Ma Couleur de Cheveux pour vous donner des conseils et vous faire part de mes dernières trouvailles.

Au plaisir de lire vos commentaires ! xx

13 Comments

  • Bonjour, j’ai toujours eu les cheveux longs, fins, raides, très lisses, j’utilise la teinture beliflor couleur cannelle depuis 1 an tous les mois sur les racines et mes cheveux sont devenus presque blonds durant l’été, je suppose à cause de l’exposition au soleil. A la dernière teinture, j’ai doublé la dose afin de recolorer toute la chevelure, mais cela n’a pas pris, aucune modification de couleur hormis à la racine. Je dois dire aussi que mes cheveux sont devenus très secs et ne sont plus du tout lisse tout en restant raide, ils sont comme ébouriffés.
    je voudrais bien retrouver une couleur plus proche de ma couleur initiale, c’est-à-dire châtain cuivrée , mais je crains de me retrouver avec une racine beaucoup plus sombre que les cheveux, si comme la dernière fois la chevelure n’absorbe plus la couleur.
    Merci de vos conseils.

    • Salut Marjorie,

      Tu touches du doigt un problème que j’ai également rencontré ! A un moment donné, mes cheveux étant tellement abîmés par les couleurs à répétition qu’ils étaient devenus poreux et ne gardaient pas la teinture. Malheureusement, à part en prendre grand soin, il n’y a pas grand chose à faire si la couleur ne tient pas pour cette raison… Le mieux, c’est encore d’attendre un peu, de couper tes cheveux, pour les colorer sur une base en bonne santé !

      > Je te recommande un autre de mes articles : comment entretenir ma couleur de cheveux pour qu’elle dure longtemps ?

      Sinon, j’ai donné plus bas en commentaire à Jacquemot un autre lien sur la « réparation » de cheveux 🙂

      Marie – Ma Couleur de Cheveux

  • Bonjour j’aimerais me colorer le bout des cheveux avec un bleu clair. Le problème c’est que mes cheveux sont bouclées et que j’ai une coupe assez courte, j’ai donc peur qu’avec la décoloration de mes cheveux, qu’ils soient abîmés et que cela ne fassent pas esthétique…
    Aurez-vous une marque qui n’aggresse pas trop les cheveux bouclés ? Merci beaucoup votre article est super !

    • Salut Alice,

      Tout d’abord, je te recommande de lire mon dernier article dans lequel j’évoque toutes les techniques pour éviter au maximum d’abîmer ses cheveux avec la décoloration ! En tout cas, sache que pour obtenir le bleu que tu veux, tu pourras forcément passer par la case décoloration pour ouvrir les écailles, donc c’est difficile de te conseiller un décolorant qui n’agresse pas les cheveux (le principe même t’oblige à les agresser pour pouvoir mettre la nouvelle couleur de cheveux) 🙁 En lisant mon article, ça te permettra d’en prendre soin au mieux !

      Marie – Ma Couleur de Cheveux

  • Bonjour, j’ai 26 ans , les cheveux blonds clairs tres nombreux et assez epais mais j’ai un gros souci c’est qu’il ont des noeuds dès la racine surtout. Un peu sur les.longueurs aussi . Mais c’est un.calvaire de les.laver et les.brosser. Si je mets un masque ils graissent tres vite et il.faut.vite revenir au calvaire de les relaver et meme si j’utilise un demelant avec ou sans rincage ca ne marche pas. J’ai utilisé des produits natunels. Bref rien n’a jamais marché. J’ai demandé a plusieurs coiffeuses qui ne savent.pas quoi me.conseiller et apres avoir eu affaire a ma.masse emmelee ils n’pnt.pas.su me.conseiller. Peut etre pourriez vous me conseiller pour en finir avec ce calvaire. Parfois je fais des.meches blondes claires pour les moins blonds cendrés l’hiver car ca les.foncent et.donnent une impression de.cheveux sales.. J’aimerais faire une permanente mais.pas des petites boucles des grosses vagues avec des gros rolls. Que me conseilleriez vous pour ne pas trop assecher mes cheveux et ne pas rajouter de noeuds. Ce serait sur un carré plongeant mi long a grosses boucles ondulees. Merci pour vos.conseils

    • Bonjour Lalubric,

      Difficile de te dire précisément quelle méthode pourrait marcher avec toi, comme tu as déjà essayé pas mal de choses ! Personnellement, j’ai vu un vrai effet démêlant en utilisant un savon dur comme après-shampoing solide (mon article est ), mais si tu as déjà essayé les après-shampooings sans succès, je ne sais pas si ça peut marcher. Ensuite, je te conseille de bien laver ta brosse régulièrement pour faciliter le démêlage, ce qui pourrait aussi éviter d’accélérer l’impression de cheveux sales dont tu parles.

      Au niveau du coiffage, je déconseille aux cheveux bouclés et frisés les brosses type poil de sanglier qui donne un effet mousseux et qui ne dessine pas la boucle. Au contraire, les peignes à dents larges sont plus adaptées, et notamment les peignes en corne, avec un brossage sur cheveux mouillés.

      Enfin, je trouve que le lait de coco aide bien à démêler les cheveux, essaie de l’appliquer en cure !

      Marie – Ma Couleur de Cheveux

  • Bjr
    Je me suis coloré les cheveux en noire en décembre 2017 et le lendemain j ai fait une allergie du cuir chevelure….ho mon dieu avec du pur et des démangeaisons atroces…
    Depuis mes cheveux sont sec cassant et très abîmé et surtout pas du de la même longueur …
    Je sais plus quoi faire …

    • Hello Janet,

      Désolée d’apprendre cette mésaventure, il est recommandé de toujours tester sur une mèche test la couleur (ou encore sur la peau), pour voir justement s’il y a des réactions allergiques.

      Généralement, la coloration abime les cheveux quand il y a une oxydation qui ouvre les écailles des cheveux. Et pour réparer le cheveu, ça peut être très compliqué et long. Quand je fais mes colorations, je fais bien attention à faire des masques ensuite, pour hydrater le cheveu.

      A mon avis, tu devrais tout d’abord te couper les cheveux pour les différents niveaux de longueurs, car ça ne pourra pas être améliorer autrement. Ensuite, je te conseille de faire des soins pour nourrir en profondeur tes cheveux. Et aussi, évite de refaire une couleur rapprochée, pour que ta fibre capillaire est le temps de récupérer de ta couleur noire !

      Bon courage,

      Marie – Ma Couleur de Cheveux

  • Le principal allergène des produits de coloration est le paraphénylène diamine (PPD) et est un risque professionnel bien connu des coiffeurs

  • Bonjour, je fais des colorations depuis environ 25 ans cause cheveux blancs. Il se trouve que j’ai les cheveux tout mousseux maintenant, cassants, fourchus (ils sont très longs) j’ai même fait dégrader le devant mais rien n’y fait ! Pensez vous que les couleurs sont responsables ? j’envisage d’arreter Les couleurs et laisser venir le gris merci d’avance pour votre réponse

    • Bonjour Jacquemot,

      En effet, après des années de coloration sans interruption, vos cheveux doivent être très abimés ! Si vous voulez retrouver des cheveux en bonne santé, je pense en effet qu’il faudra mettre les colorations en pause, quitte à reprendre avec des techniques de coloration plus douces dans quelques mois (si vous utilisiez des colorations d’oxydation par exemple). Ça permettra de récupérer une meilleure texture au cheveu. Essayez également des prodiguer des soins réguliers pour nourrir la chevelure (vous pouvez faire des recettes maison si vous voulez). Enfin, si vous avez des fourches, je vous recommande lire un autre de mes articles qui pourra vous aider à y voir plus clair, sur la réparation du cheveu : https://macouleurdecheveux.fr/sante/reparer-cheveux-abimes/ 🙂

      Marie – Ma Couleur de Cheveux

  • Bonjour,

    J’ai des cheveux très fragiles et très fins – j’ai 65 ans et J’ai eu recours à des implants le 1er avril 2016 – alopécie androgénique –

    lorsque je fais la couleur inoa n°7.23 J’ai remarqué que mes cheveux étaient mous, comme s’ils avaient pris un CHOC et ce pendant assez longtemps.

    Ma couleur naturelle est plutôt châtain, mais avec l’age cela me rend triste et surtout j’ai quelques cheveux blancs , J’avais commencé par des mèches qui m’abîmaient les cheveux, puis comme les cheveux avaient toutes sorte de couleur je suis passée d’abord à une couleur BIO, mais cela n’allait pas pour prendre INOA.
    Que me proposez vous?
    Merci

    • Bonjour Liliane,

      En effet, si vous avez fait des implants et que vous sentez votre chevelure fragile, la coloration chimique n’est pas la plus conseillée. Les teintures BIO sont plus adaptées, et INOA n’en fait pas partie !

      Mais la contrepartie des colorations végétales, c’est en effet de ne pas blondir (à la rigueur éclaircir ses cheveux un petit peu). Donc il vous faudra choisir entre accepter d’abimer un peu vos cheveux avec une coloration chimique pour blondir ‘avec une autre marque qu’INOA si vous la trouvez inefficace pour vous), ou rester dans les même tons où vous êtes avec une coloration végétale…

      Marie – Ma Couleur de Cheveux

Posez moi une question ou donnez votre avis !