Sodium picramate

Sodium picramate henné

Il s’agit d’un sel métallique, souvent ajouté en très petite quantité dans les colorations végétales (moins de 1% généralement). Le sodium picramate est souvent associés à du henné pour renforcer le côté cuivré ou rouge, et accélérer la prise des pigments sur les cheveux.

En temps que tel, il n’y a aucun danger identifié sur les adultes ou les femmes enceintes. Il peut en revanche avoir des effets négatifs s’il est associé à des produits chimiques.

C’est aussi pour ça qu’il n’est pas recommandé d’appliquer une coloration chimique après un henné contenant des sels métalliques.

Les hennés contenant de sodium picramate sont des hennés un peu plus bas de gamme, dits « renforcés ». L’intégration de ce métal lourd doit obligatoirement figurer sur la boite de teinture.

Si vous savez que vous allez potentiellement faire une teinture chimique après votre coloration végétale, préférez un henné sans sodium picramate.

Métal et oxydation
Si vous avez déjà fait une teinture chimique d’oxydation, on a déjà du vous conseiller d’utiliser des ustensiles en plastique : en effet, métal et coloration avec oxydant ne font pas bon ménage ! La couleur peut tourner au contact d’un couvert métallique par exemple (cuillère…).
« Back to Glossary Index

Posez moi une question ou donnez votre avis !

Commentaires

  • Coucou,
    J’ai fait une coloration henné sans savoir qu’il y avait des sels mettaliques dedans ‘henne color’. Je voulais refaire une chimique mais j’ai peur du coup par contre pourquoi on peut faire du henné sur des cheveux colorés chimiquement mais pas l’inverse ?
    (Pour henné color c’est bien indiqué que l’on peut faire la coloration sur du chimique)

    Merci d’avance pour votre réponse

    • Hello,

      On risque moins de mauvais reflets quand on fait dans le sens coloration chimique vers la coloration végétale, car la décoloration a déjà été faite avant, et les actifs oxydants n’agissent pas directement sur les pigments naturels comme c’est le cas dans le sens contraire. Cependant, ce n’est quand même pas super conseillé, et il faut s’orienter au maximum vers des hennés sans sels métalliques type sodium picramate.

      Marie – Ma Couleur de Cheveux

  • bonjour ,

    j aurais bien besoin de renseignements car c une catastrophe ! par rapport a un henné que j ai fais avec des sels métalliques que je n avait pas vue ,après ce henné j ai fait une coloration semi permanente 1 ans après et ensuite 1 semaine après fait une autre coloration semi permanente ,deux moi après j ai commencer a voir tout mes cheveux tomber j ai vraiment commencer a paniquer tout mes cheveux se cassait donc j ai du tout couper et en ce moment je pers toujours beaucoup de cheveux .
    je n aime pas du tout ma couleur actuel et je voulais savoir si après 1 ans et demi mon henné au sels métalliques je pouvais refaire une coloration semi permanente sans risque chez un coiffeur proffesionnel comme saint algue ou tous est presque tous naturel ?

    • Hello Maryam,

      Il vaut peut-être mieux faire un démaquillage avant, afin de retirer le plus de pigments possibles. Si tu veux faire une nouvelle couleur, il faut bien vérifier qu’il n’y a pas d’oxydation.

      Marie – Ma Couleur de Cheveux

  • Bonjour, j’ai recemment mi du henné avec des sels métalliques car je n’avais pas vu sur la boîte qu’il y’en avait.Je me sens super mal maintenant car j’aime ma couleur mais je ne veux pas abîmer mes cheveux. Est ce possible de mettre des colorations 100% végétales sur du henné avec des selles métalliques

    • Coucou Saida,

      En soi, les sels métalliques (sodium picramate ou autre) ne sont pas forcément nocifs quand ils sont associés à une coloration végétale, mais ça devient problématique s’ils sont mélangés avec une coloration chimique. Ils ont également plus tendance à faire virer la couleur quand il y a une action d’oxydation (au soleil par exemple). Si tu dois entretenir ta couleur après, tu peux tout à fait refaire un henné par dessus sans sels métalliques.

      Marie – Ma Couleur de Cheveux

      • Bonjour,
        J’ai moi aussi déjà fais ma coloration au henné (celle de chez henné color, avec sels métallique du coup) et la couleur ne me plaire pas du tout, elle est rousse alors que j’ai acheté du aubrun…
        J’ai une coloration semi-permanente chimique chez moi et j’aimerais savoir quels composants de cette dernière réagissent avec le Sodium picramat, pour savoir si il y en a dans la couleur et tenter ma chance.
        Au pire, quels sont les risque? De quel couleur risque de finir ma couleur si je fais du auburn ? Et quelle précautions je pourrais prendre pour que ça n’arrive pas?

        Merci d’avance

      • Coucou Virginie,

        Je ne saurais pas te dire avec précision, mais je sais que ça réagit très mal avec tout ce qui est à base d’oxydation par exemple. Le risque, c’est d’avoir les cheveux qui virent (notamment au vert !). Comme précaution, tu peux déjà essayer de faire dégorger au maximum ton henné avec des moyens naturels + un décapage.

        Marie – Ma Couleur de Cheveux

  • Bonjour. Cela fait deux mois que je n’ai pas fait de henné qui contenait du sodium picramate et je voulais savoir si je fais une couleur casting crème gloss de L’Oréal je risque quelque chose et quoi? Merci d’avance

    • Coucou Severine,

      S’il y avait du sodium picramate dans ton henné, le risque c’est que la couleur vire (notamment au vert), car les sels métalliques peuvent mal réagir aux produits chimiques. Si tu veux te lancer malgré tout dans cette couleur, je te conseille de faire dégorger au maximum le henné avec par exemple du lait de coco ou un masque à l’argile (plusieurs applications seront nécessaires), et de faire une mèche test avant d’appliquer la couleur sur toute ta chevelure.

      Marie – Ma Couleur de Cheveux