Soins

Mon avis sur le brûlage de fourche pour les éliminer sans couper !

brulage de fourche

Comment se débarrasser des fourches sans couper ? C’est pour répondre à se casse tête insoluble que j’ai décidé de vous parler d’une méthode qui est de moins en moins répandue : le brûlage de fourche !

Le brûlage des fourches à l’ancienne

Le brûlage dit « à l’ancienne » est une technique d’élimination des fourches, qui consiste à brûler avec minutie les pointes des cheveux dans l’idée de les cautériser. L’objectif est double : se débarrasser des fourches actuelles, et d’empêcher la formation de nouvelles fourches pour un bon moment.

stop fourche

Cette méthode est très ancienne, mais elle est aussi très efficace ! Cet épointage était pratiqué dans les salons de coiffure, mais c’est de plus en plus rare, pour ne pas dire inexistant.

Pourtant c’est l’une des manières les plus efficaces d’éliminer les fourches, et sans enlever de la longueur ! De plus, contrairement au brûlage, une coupe des pointes n’élimine pas les fourches présentes dans la masse.

Comment se passe un brûlage de fourche ?

La flamme élimine les parties altérées de la chevelure quand elle est à proximité, car la section endommagée contient plus d’oxygène que les cheveux sains, en raison des trous et des cassures d’une cuticule grignotée.

Les pointes fourchues (celles qui rebiquent) sont éliminées une fois passée sous la flamme et une toute petite boule se forme à la pointe du cheveu.

Brûler les fourches permet aussi de prévenir l’apparition de nouvelles fourches dans le temps grâce à la cautérisation. D’ailleurs, si on s’attarde sur les extensions de cheveux, elles sont aussi traitées spécialement pour ne pas fourcher !

brulage de fourche coiffeur

brulage de fourche avis

Brûler ses fourches étape par étape

Etape 1 : prendre une section de cheveux

Il s’agit de prendre les cheveux mèche à mèche, d’entortiller assez fortement la mèche pour qu’elle ne contienne pas d’oxygène. L’épaisseur de la mèche ne doit pas être trop importante car l’on souhaite bien faire ressortir les fourches.

Si vous avez les cheveux fins, les mèches seront un peu plus grosses que si vous avez les cheveux épais, notamment si vous avez les cheveux bouclés ou frisés. Pour les cheveux épais, si les mèches sont trop grosses, vous n’allez brûler qu’une toute petite partie des fourches.

Quand la mèche est entortillée sur elle-même, il faut passer les doigts « à rebrousse poil » pour faire ressortir les petits cheveux et pointes fragilisées.

Etape 2 : le brûlage des fourches

Puis c’est l’heure de passer la flamme sous la mèche (à mon avis, la partie la plus effrayante pour une débutante) !

Pour les longueurs, vous n’avez pas besoin de faire passer la mèche directement dans la flamme, il suffit de la garder légèrement à côté et ça brûlera tout aussi bien.

Pour les pointes, il suffit d’approcher la flamme très doucement, et ça brûlera tout seul.

Il ne faut surtout pas remonter vers le cuir chevelu, et bien brûler approximativement à partir de la moitié de la longueur.

bruler fourche cheveux

Le brûlage peut être une étape assez longue (1h30 pour des cheveux aux épaules), mais il vaut mieux prendre son temps en sélectionnant des mèches à la fois pas trop fines et pas trop grosses.

Je vous recommande de faire cette étape devant un miroir pour vous aider à bien situer la flamme, ou de vous faire aider !

C'est normal ?
Si vous sentez une odeur de cochon grillé, c’est tout à fait normal ! De même, la présence de petits bouts noirs ou blancs au bout des cheveux est parfaitement normal car il s’agit des pointes cautérisées.

Etape 3 : soins et désentortillage

Une fois la chevelure entièrement traitée, on laisse poser un masque nourrissant plusieurs heures pour faire pénétrer le soin.

Il faut ensuite démêler précautionneusement, en défaisant les mèches de cheveux entortillées, en démêlant d’abord aux doigts, puis enfin à la brosse, mais doucement. Les parties brûlées vont s’éliminer à ce moment là !

Vous verrez qu’il peut y avoir encore quelques fourches rebelles, mais la majorité sera éliminée ! Vous pouvez coupler ça à une égalisation des pointes pour maximiser le rendu.

cheveux fourchus solution

Se brûler les pointes toute seule

En ce qui me concerne, je fais ça toute seule, ma longueur et mon expérience de la chose – et des cheveux en général – me le permettent.

Si vous voulez le faire à la maison, il faudra juste faire le test sur une mèche au préalable pour voir si le résultat vous satisfait et que donc, vous êtes prête à vous lancer pour toute la chevelure. Mais ne jouez surtout pas au pyromane…

Si vous avez les cheveux courts, le mieux est de se faire aider par une tierce personne car ça peut être difficile toute seule.

A mon avis, si vous avez peur de tenter le brûlage des fourches vous-même, il vaut mieux faire appel à un coiffeur ! Certains salons de coiffure pratiquent encore le brûlage mais ils se font vraiment très rares.

La matériel pour un brûlage de fourche

Il faut vous munir :

  • D’un briquet ou d’une bougie.
  • D’une brosse, si possible en poils de sanglier.
  • D’attaches pour cheveux (chouchous, pinces plates…)
  • D’un soin hydratant (masque ou après-shampoing)

Une fois la mèche brûlée, je vous conseille fortement d’attacher vos cheveux en plein de petits chignons sur le crâne pour bien séparer les fourches qui ont déjà été brûlées.

bruler les fourches

Une fois un mini chignon détaché, torsadez une mèche assez fine, fermement, et passez vos doigts dans le sens contraire des cheveux pour faire ressortir les pointes fourchues et les petits cheveux fragilisés (qui ont tendance à rebiquer).

Après ça, vient l’étape la plus délicate et qui fait le plus peur : passez la flamme sous la mèche ! 

Une seule fois et d’une seule traite, et on ne remonte pas trop haut.

Vous pouvez passer la flamme à partir d’un tiers de la longueur de la mèche et jusqu’à la pointe.

Les soins post-brûlage

Après un brûlage, les cheveux seront très secs ! Il faudra donc appliquer généreusement des soins hydratants sur votre crinière (à toutes fins utiles, je vous rappelle que l’huile n’hydrate pas).

Personnellement, pour mon soin capillaire, je mélange du gel d’aloe vera, du lait du coco, et de l’huile de coco pour un combo reboostant ! Je vous conseille d’appliquer directement ce masque sur la mèche brûlée sans attendre d’avoir fini tous vos cheveux.

brulage de fourche avant apres

Au bout d’une semaine, pratiquement toutes les petites « boules » formées au bout des cheveux seront parties. Les semaines suivantes, si vous en prenez soin, vous allez remarquer que vos cheveux seront en bonne forme, et bien sûr sans aucune fourche !

Pour ça, il faudra user et abuser des après-shampoings, conditioner et masques hydratants.

Depuis que j’ai testé, je fais un brûlage après chaque coupe et mes pointes restent nettes très longtemps ! Je fais ensuite un henné, qu’il soit neutre ou colorant, afin d’enrober et de gainer les cheveux.

Avez-vous déjà pratiqué le brûlage des fourches ? Quels résultats avez-vous obtenus grâce à cette méthode ?

Posez moi une question ou donnez votre avis !

Commentaires

    • Coucou Lynda,

      Malheureusement, je ne sais pas, je fais le brûlage de fourche à la maison :/ Si tu trouves une bonne adresse à Paris, n’hésite pas à revenir nous le dire, ça pourrait en intéresser plus d’une !

      Marie – Ma Couleur de Cheveux

  • Bonjour, je fais également le brûlage suite à un dégradé pourri où j’avais trop de fourches et comme toi j’en suis hyper satisfaite! Par contre je prends des mèches bien plus petites pour brûler ensuite je rassemble trois petites mèches en une grosse, que je brûle à nouveau 🙂

    Mais ça donne des cheveux superbes 🙂 En tout cas, article super complet, c’est bien, il y en a pas assez sur la toile!

  • Bonjour, j’ai été interpellé par la phrase « l’huile n’hydrate pas », j’aimerais bien avoir une explication approfondis car je me fais des bains d’huile justement pour l’hydratation, et dans un de vos article sur l’huile de noix de coco vous avez précisé que cela faisait une hydratation intense,
    merci beaucoup

    • Hello Camille,

      En fait, on parle souvent abusivement d’hydratation (ça peut m’arriver aussi !) alors que ça nourrit la fibre capillaire, en fonction des différentes propriétés de l’huile. Mais ça n’hydrate pas dans le sens où ça n’apporte pas d’eau, contrairement à l’aloe vera ou la glycérine par exemple. Mais ça n’empêche que c’est très bon pour nos cheveux 😉

      Marie – Ma Couleur de Cheveux

      • Salut Camille,

        Suite à ton commentaire, j’ai écrit un article sur la différence entre l’hydratation et la nutrition pour les cheveux. J’espère qu’il pourra t’éclairer 🙂

        Marie – Ma Couleur de Cheveux